La punaise velue

punaiseVelue2

La punaise velue est un important ravageur des pelouses. Au Québec, elle est faussement appelée punaise des céréales, cette dernière étant présente au États-Unis et dans le Sud-Ouest de l'Ontario.

Les adultes et les larves (stades immatures) prélèvent la sève des plants en insérant leurs pièces buccales dans la tige et le collet. En se nourrissant, ces bestioles empêchent l'eau et les éléments nutritifs de circuler adéquatement dans la plante, entraînant ainsi la mort du végétal.

Les dommages causés se caractérisent par le jaunissement des feuilles qui, par la suite, brunissent. On aperçoit alors sur le terrain la présence de larges zones de pelouse sèche. Les terrains établis sur des sols sablonneux et ceux situés à des endroits très ensoleillés sont plus sujets aux infestations de la punaise.

punaiseVelue3

L'adulte est un petit insecte de 3.5 mm de long, de couleur gris noir et aux ailes blanches pointées de noir à leur marge. Les larves sont plus petites et rougeâtres. Les individus se déplacent très vite et ce, à la moindre alerte.

Pour s'assurer que les symptômes observés sur le gazon sont bel et bien causés par la punaise plutôt qu'à un manque d'eau, on enfonce dans le sol une boîte de conserve dont les deux extrémités sont enlevées puis on remplit d'eau. Après quelques temps, on devrait voir les individus flotter à la surface.

Il est facile de contrôler la punaise velue si sa présence est détectée tôt dans la saison. Dans ce cas, plusieurs méthodes de lutte (chimiques, culturales et biologiques) sont possibles. Les moyens de répression culturaux tels l'irrigation, la fertilisation et l'utilisation de cultivars résistants combinés à des applications d'insecticides s'avèrent efficaces. De plus, l'utilisation d'agents biologiques tels que des punaises prédatrices, Geocoris spp. est une option prometteuse.

Les adultes de la punaise velue passent l'hiver sur les débris végétaux (feuilles mortes, mauvaises herbes), entre les écorces, sous les haies, dans les buissons, en bordure des routes et dans diverses structures de bâtiments. Pour diminuer les risques d'infestions, on conseille, à l'automne et au printemps, de se débarrasser des débris végétaux et des vieilles tiges. Si la pelouse est attaquée par la bestiole, on arrose quotidiennement pendant 10 à 14 jours avec de l'eau savonneuse, à raison de 25 millilitres de savon à vaisselle exempt de détergent dans quatre litres d'eau.

On devrait utiliser les insecticides chimiques seulement en dernier recours, lors d'une infestation sévère, en se faisant conseiller par des professionnels de l'horticulture. On peut également employer des produits peu nocifs, comme la terre diatomée, la pyréthrine et la roténone.

Payer mon Contrat

paypal

Contact

Sainte-Julie: 450.922.2484

Planifier une rencontre

Témoignages

No Testimonial Found.

Heures d'ouverture

Lundi au Vendredi
7h30 - 16H30

Copyright 2014 - Entretiens 4 Saisons. Tous droits réservés.

Toutes les photos et les textes de ce site appartiennent à Entretiens 4 Saisons.